Quelle différence entre gammes et modes en musique ?

modes en musique

Une gamme est une succession de plusieurs notes de musique. Elle correspond également à la hauteur à laquelle on exécute un chant. La gamme peut être ascendante ou descendante. Les modes quant à eux se construisent à partir des gammes, ce sont des gammes modifiées. Un mode c’est une manière de séparer l’octave en plusieurs intervalles. Dans cet article, nous vous parlerons des modes et gammes en musique, tout en faisant ressortir leurs différences.

Les gammes en musiques

Qu'est-ce qu'une gamme en musique
Qu’est-ce qu’une gamme en musique

La gamme correspond à des échelles se limitant à une octave et qui dépend aussi de la note de l’échelle utilisée comme première note de la gamme. De plus, elle se caractérise par sa première et sa dernière note. La gamme commence à partir d’une note et se termine par sept autres notes avec la répétition de la première note à la fin. Une gamme est donc une succession de huit notes avec un mode d’agencement précis. A titre explicatif, la gamme de Do sera : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do. Il existe plusieurs degrés pour les gammes. Nous avons la :

  • tonique qui correspond au premier degré
  • sus tonique c’est le deuxième degré de la gamme
  • médiante considérée comme troisième degré
  • sous dominante qui est égale au quatrième degré
  • dominante c’est le cinquième degré
  • sus dominante sixième degré
  • sensible septième et dernier degré

La gamme mineure est généralement utilisée pour les musiques calmes, tristes et posées. A l’inverse, la gamme majeure s’utilise pour les musiques chaudes et de réjouissance.

La structure de la gamme mineure ne varie pas. En effet, les demi-tons se trouvent entre les deuxièmes et troisièmes degrés, mais aussi entre les cinquièmes et sixièmes degrés. On obtient : 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton

Gamme heptatonique

C’est une gamme de la musique occidentale ou l’octave se divise en sept notes. Elle se compose également de cinq tons et de deux demi tons. Lorsqu’il y a au moins deux tons ou au plus trois tons entre les deux demi-tons, on dit que notre gamme est diatonique. A titre explicatif, nous avons T T S T T T S, où T représente les tons et S les demi-tons.

Gamme majeure

On appelle gamme majeure toute gamme qui suit les intervalles ci-après :

1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton

Gamme mineure

On dispose de plusieurs gammes mineures en musique, elles se mélangent généralement.                 

Gamme mineure naturelle

Nous avons sept notes successives diatoniques en suivant cet intervalle :

1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton

Gamme mineure harmonique 

Succession de sept notes chromatiques sans oublier la répétition de la première note à la fin. Celle-ci a un septième degré augmenté d’un demi ton comparé à la gamme mineure naturelle. Nous aurons donc :

1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton et demi – ½ ton

Gamme mineure mélodique

Elle sert à éviter la hauteur de l’intervalle 1 ton et demi dans la gamme mineure harmonique. Nous avons 2 cas :

Forme ascendante : ici la gamme est de 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton

Forme descendante : dans ce cas nous avons 1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton – 1 ton – ½ ton – 1 ton

Gamme à double seconde augmentée

C’est une gamme heptatonique qui se compose par les éléments suivants : les intervalles d’un ton, de quatre demi-tons et de deux secondes augmentées.

Gamme chromatique

C’est un ensemble composé de douze notes dont sept notes principales de la gamme qui est diatonique plus cinq autres notes.

Gamme par tons

Cette gamme sépare l’octave en 6 tons tout en perdant un degré sur deux de la gamme chromatique. La gamme par ton ne contient pas les intervalles de demi ton, de tierce mineure, de quarte juste, de quinte juste, de sixte majeure, de septième majeure. Claude Debussy l’a beaucoup utilisé tout comme bien d’autres musiciens. Elle est composée de deux types.

Gamme octa tonique

La gamme octa tonique est une gamme diminuée composée de huit notes qui font l’alternance entre les tons et les demi-tons. Ce qui fait qu’on obtient deux types dont l’un débute par un ton 1 ½ 1 ½ 1 ½ 1 ½  et l’autre par un demi ton ½ 1 ½ 1 ½ 1 ½ 1.  Ce sont également des gammes pourvu d’une grande capacité de transposition. Lorsque celle-ci est transposée à la tierce mineure, on obtient les notes de départ. Le style jazz est celui qui utilise le plus cette gamme.

Gamme déca tonique

Pour ce qui est de la gamme déca tonique, on obtient les sons en superposant deux notes communes de deux hexa phones séparés par le même intervalle. On peut aussi transposer cette gamme sur tous les degrés chromatiques connus.

Les modes en musique

Qu'est-ce qu'un mode en musique
Qu’est-ce qu’un mode en musique

Présentation générale des différents modes en musique

Toutes les gammes connues en musique peuvent être à l’origine de la création de sept modes qui diffèrent les unes des autres.

  • Le mode lonien : c’est le premier de la gamme
  • Mode dorien : il correspond au second mode
  • Le  mode phrygien : il s’agit du troisième mode
  • Mode lydien : le quatrième mode connu
  • Le mode mixolydien : correspond au cinquième mode sur la liste
  • Mode aéolien : c’est le sixième mode de la gamme
  • Le mode locrien : c’est le dernier de la gamme

Après avoir vu le nom que porte chaque mode en fonction de sa position, nous allons voir comment attribuer un nom à une gamme donnée. En effet, pour connaître le nom que porteras le mode d’une gamme on prend le nom de la gamme suivi du nom que portera le mode proprement dit en fonction de la position de cette gamme dans la liste.

De ce fait, si on prend la gamme de Do majeur, le premier mode sera appelé Do lonien. Vu que le do est la première note de la gamme du coup il portera le nom du premier mode. Ainsi, on aura Ré donien pour le second mode et Mi phrygien pour le troisième mode et ainsi de suite pour les autres.

La gamme de Do majeur étant une référence pour toutes les autres gammes, on peut également attribuer les noms des modes en musique en se référençant à elle. On aura ainsi : Le mode de Do pour désigner le mode dorien, le mode de Ré pour le mode phrygien, le mode de Mi pour le mode Lydien et ainsi de suite pour les autres modes. Cette notation peut être assez difficile pour les gammes autres que Do car il faudra réadapter toutes les autres notes à la gamme de Do majeur.                                                

La sonorité des modes en musique

En fonction du mode que vous avez, vous aurez un son différent. En effet, le premier mode est plutôt joyeux, le mode dorien quant à lui est assez posé, le troisième mode a un style particulier de la musique espagnole. Toutefois, la grande particularité des modes en musique est que peu importe la gamme, le mode reste le même. En effet, l’ambiance dégagée par tous les modes est la même quel que soit la gamme dans laquelle vous jouez.

La nature des modes en musique

Quelle est la nature modes en musique
Quelle est la nature modes en musique

Modes majeurs, mineurs et modes diminués

En plus de leurs nombreux caractères spécifiques. Les différents modes en musique sont regroupés en famille selon leurs similitudes. De ce fait, il en découle 3 familles de modes en musique, dont la famille des modes majeurs, celle des modes mineurs, puis le groupe des modes diminués. Et donc tous les modes que nous avons vus appartiennent à une de ces familles selon la convergence de leur comportement. Étudions les donc plus en profondeur.

Les modes de la gamme majeure

Pour connaître le mode d’une gamme majeure, il faut juste comprendre le principe suivant.

La nature attribuée à un mode d’une gamme majeure correspond à celle de ses accords. En travaillant donc avec les accords majeurs dans un ordre bien organisé, on obtiendra : un accord majeur, un accord mineur, un autre accord mineur suivie à son tour d’un accord majeur et encore d’un second majeur puis d’un accord mineur et enfin un accord diminué. De part ce principe, on aura donc :

  • Mode 1 : accord majeur
  • 2ème mode  : accord mineur
  • Mode 3 : accord mineur
  • 4ème mode : accord majeur
  • Mode 5 : accord majeur
  • 6ème mode : accord mineur
  • Mode 7 : accord diminué

En somme, les accords majeurs sont le mode lonien, le mode lydien et le mode mixolydien. En ce qui concerne les accords mineurs, nous avons le mode dorien, le mode phrygien et le mode aéolien. Quant à l’accord diminué c’est le mode locrien.

Importance de la connaissance des modes en musique

Il est important pour tous musiciens et instrumentistes de guitare en particulier de connaître la nature des différents modes car ils permettent de les rassembler en fonction de leurs similitudes. Mais aussi, permettent aux musiciens de bien s’orienter en fonction de leurs aspirations. En effet, chaque mode en musique a ses propres particularités donc en fonction du résultat recherché vous saurez où il faut se diriger.

Par ailleurs, les modes ont tendance à se regrouper en fonction de la sonorité qu’ils offrent même si chacun d’entre eux a sa propre identité. Cela peut aider quant aux choix des mélodies. Par exemple les modes majeurs offre une ambiance joyeuse et de réjouissance. Tandis que les modes mineurs dégagent une énergie calme et mélancolique.

De plus, le mode dorien offre une sonorité jazzy. Le mode lydien est plutôt sonorité fantastique. Quant au mode myxolydien il s’oriente vers le blues. Ces groupes de mode en musique offrent donc de nombreux avantages dans la pratique. On apprend également que les modes ne sont pas créés avec toutes les gammes. En effet, ce sont les gammes majeures, mineures harmoniques, mineure mélodiques qu’on utilise généralement.

Différences entre modes et gammes en musique

On ne peut pas parler des différences entre le mode et la gamme sans avoir expliqué ce qu’est une gamme de même pour le mode. C’est ce que nous nous sommes évertués à faire plus haut. On espère donc que vous connaissez mieux maintenant les différents modes et gammes en musique. Après cette familiarisation avec le mode et la gamme, énumérons à présent leurs différences.

  • La gamme est la succession des notes de musique alors que le mode est une échelle d’intervalles qui dérive d’une gamme.
  • On peut parler de gamme sans parler de mode, mais le contraire n’est pas possible car les modes dépendent essentiellement des gammes et leurs doivent leurs existences.
  • Un mode est donc une dérivé de la gamme. On ne peut donc pas les considérer comme des gammes car ils dépendant d’elles. En effet, se sont les gammes qui sont utilisées pour créer les modes.
  • La structure de la gamme n’est pas la même que celle du mode. Aussi, on a une différence au niveau du son.
  • Quand on modifie la hauteur d’une mélodie, on change ainsi la gamme et non le mode car les intervalles ne varient pas. Le mode reste fixe quand la hauteur du morceau varie.
  • Une gamme peut être à l’origine de la création de sept modes différents, cela montre qu’on ne peut pas confondre mode et gamme même s’ils sont intimement liés.

Au terme de notre article, il ressort que bien que relié, il existe de nombreuses différences entre le mode et la gamme en musique. Pour ce faire, nous avons vu les différents modes en musique, leurs caractéristiques et aussi les groupes que ceux-ci peuvent former. Le mode étant la dérivé de la gamme, nous avons d’abord donné un petit aperçu sur les gammes pour vous mettre davantage dans le bain. Cela pour que vous puissiez remarquer les différences apparentes entre le mode et la gamme.

Articles recommandés