Qu’est-ce que la gamme pentatonique à la guitare ?

Gamme pentatonique

Le mot pentatonique est venu de deux mots grec : Penta et Tonique. Penta veut dire cinq (5), et tonique qui signifie Note. Par définition une gamme pentatonique est donc une gamme à cinq notes. La gamme dont on va parler dans cet article c’est la gamme pentatonique. C’est la gamme que l’on joue à la guitare pour faire une solo.

En effet, pour faire un solo de guitare, il faut absolument connaitre cette gamme. Elle compte également pour faire de l’improvisation. Dans le milieu de la guitare, on dispose de deux gammes pentatoniques : la gamme pentatonique majeure et la gamme pentatonique mineure. Avant de découvrir dans cet article ce que c’est qu’une gamme pentatonique, vous verrez d’abord ce que c’est qu’une gamme. Ensuite, vous verrez les différents types de gammes pentatoniques et comment les travailler.

Gamme pentatonique : Qu’est ce qu’une gamme ?

Gamme pentatonique - Qu'est-ce que c'est
Gamme pentatonique – Qu’est-ce que c’est

Dans le domaine de la guitare, une gamme est un ensemble de notes qu’on joue les unes après les autres de façon à obtenir une mélodie. Ces notes sont généralement au nombre de 7. Si vous jouez une gamme, cela signifie tout simplement que vous jouez des notes qui composent une gamme. Si une gamme peut contenir jusqu’à 7 notes, il existe aussi des gammes à 8 notes, et d’autres à seulement 5 comme dans le cas de la gamme pentatonique.

Chaque gamme dispose de sa propre sonorité et aussi de sa propre couleur. Il existe deux gammes mineures (harmonique et mélodique) et une gamme majeure.

Pour construire une gamme, il vous suffit de prendre simplement une note de base et empiler les intervalles qui définissent la gamme que vous souhaitez construire. La base dont on parle, c’est la tonique qui donnera le nom à votre gamme.

Gamme pentatonique : les différents types

Le monde de la guitare compte un grand nombre de gammes pentatoniques. Comme je l’ai dit plus haut nous disposons de deux gammes pentatoniques qui sont : la gamme pentatonique mineure et la gamme pentatonique majeure. Néanmoins, par abus de langage, la majorité des guitaristes font référence à la gamme pentatonique mineure lorsqu’ils parlent de gamme pentatonique (simple). On va dire que la gamme pentatonique majeure ne fait pas trop de bruit.

La gamme pentatonique en général, quelle soit mineure ou majeure, possède quelques avantages essentiels. Tout d’abord, elle est facile à apprendre et à jouer. Toutefois, elle est également utilisée dans de très nombreux cas. La gamme pentatonique est donc présente partout peu importe le genre de musique. Elle se retrouve dans le rock, le reggae, le folk, la pop, le blues et même dans le metal. Beaucoup de personnes le surnomment le couteau suisse du guitariste.

Comment travailler une gamme pentatonique ?

Gamme pentatonique à la guitare
Comment travailler les gammes pentatoniques ?

Pour travailler les gammes à la guitare, vous devez tout d’abord commencer par maintenir votre main gauche dans une bonne position. Votre pouce doit être derrière le manche et vos doigts arrondis sur les six cordes. C’est vrai que c’est souvent tentant de travailler la gamme pentatonique avec les doigts à plat. Mais un conseil, veillez ne pas le faire.

C’est une très bonne manière pour prendre de mauvaises habitudes et derrière se planter complètement. Il est aussi conseillé de ne pas faire de barrés sur une gamme pentatonique au risque de perdre en précision. Il faut simplement faire bouger les doigts de la main à chaque note.

1. Utiliser un mediator

Vous pouvez travailler les gammes en utilisant un médiator. Un médiator par définition, est une lamelle qui sert à jouer certains instruments à cordes (comme la guitare dans notre cas). Il est généralement de forme triangulaire et souvent fabriqué en matière plastique. Il en existe également en métal, os, corne, bois, etc. Vous pouvez donc utiliser un médiator à la main droite en aller retour. Il n’y a pas de meilleure méthode pour progresser avec le mediator et surtout en aller retour. Il est nécéssaire de maitriser le jeu au médiator pour pouvoir aller plus rapidement.

2. Utiliser les diagrammes et le métronome

Il est impérativement important de lire les diagrammes pour travailler ses gammes. Ensuite il faudra les reproduire en jouant les notes. Notamment les notes graves vers les aiguës et après des aiguës vers les graves. Vous n’avez pas besoin de travailler toutes les cinq positions simultanément. Travaillez les, les unes après les autres, c’est à dire que vous devez veiller à maitriser correctement la première position avant de passer à la suivante. Et ainsi de suite pour les travailler toutes. L’objectif, c’est de tout connaitre donc n’apprenez pas une pour remplacer l’autre. Ce qui veut dire qu’il ne faut rien laisser tomber. Toutes les positions sont importantes à travailler.

Vous pouvez également utiliser le métronome pour travailler. Pour cela, vous n’aurez qu’à augmenter les pulsations peu à peu pour réussir à faire au plus vite votre gamme. Il est important aussi de mémoriser l’emplacement des toniques lorsque vous apprenez une gamme pentatonique. Cela sert à faire des improvisations lorsque vous l’aurez voulu.

La gamme pentatonique mineure

Qu’est ce c’est qu’une gamme pentatonique mineure?

La gamme pentatonique mineure est la gamme pentatonique la plus importante dans la guitare. Surtout dans la guitare Rock. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est couramment appelée gamme solo ou gamme rock. Elle contient 5 notes et sa tierce est mineure.

Cela veut tout simplement dire que l’intervalle entre la première note (appelée la tonique) et la tierce est de 1 ton et demi. La gamme pentatonique mineure se présente avec une structure qui est représentée comme suit :

  • I à III : 1,5 ton,
  • III à IV : 1 ton,
  • IV à V : 1 ton,
  • V à VII : 1,5 ton,
  • VII à I : 1 ton.

Vous l’aurez remarqué, nous disposons ici des degrés I, III, IV, V et VII. Quant aux degrés II et VI, ils ne font pas partie de la gamme pentatonique mineure. Voici deux moyens mnémotechniques pour se rappeler plus facilement de cela :

  • 1,5T – 1T – 1T – 1,5T – 1T,
  • 3 – 2 – 2 – 3 – 2.

Ici, le nombre de cases entre deux notes est expliqué par la deuxième formulation. Vous pouvez essayer cette formule sur une corde de votre guitare. Pour ce faire, il vous faudra simplement partir de n’importe quelle tonalité. Il y plusieurs manières de jouer une gamme pentatonique. Toutefois, pour faciliter la tâche aux guitaristes, les 5 positions reprennent le tout de manière exhaustive.

1. Les deux premières positions

Les positions à la guitare
Les positions à la guitare

Il est nécéssaire de connaitre les deux premières positions de la gamme pentatonique mineure. Pour cela, nous allons logiquement commencer par la première qui est la plus simple. Nous allons suivre avec les doigts pour ce faire.

  • L’index, devrait jouer toutes les cases 5,
  • L’annulaire, doit jouer sur les cases 7,
  • L’auriculaire, devrait jouer sur les cases 8.

Si la première position de la gamme pentatonique semble facile, la deuxième le l’est pas autant. Elle exige plus de doigtés, ce qui la rend difficilement mémorisable. Je vous montre quand même le doigté qui est moins compliqué à réaliser.

  • Corde de Mi grave : index sur la case 8, annulaire sur la case 10,
  • Corde de La : décalage de l’index en case 7, auriculaire en case 10,
  • Corde de Ré : idem à la corde de La,
  • Corde de Sol : index sur la case 7, annulaire sur la case 9,
  • Corde de Si : décalage de l’index sur la case 8, annulaire sur la case 10,
  • Corde de Mi aigu : idem à corde de Si.

2. Les conseils de doigtés pour réussir

Il est souvent conseillé d’aller étape par étape pour apprendre une gamme pentatonique mineure:

  • Premièrement, vous devez jouer les bonnes notes avec les bons doigts.
  • Ensuite jouez en aller-retour avec la main droite.
  • Et enfin jouer la gamme en rythme avec une certaine rythmique.

Cette rythmique peut être ronde, croche, noire, ou doubles croches.

Pour éviter de perdre du temps, il est recommandé de ne pas trop lever les doigts lorsque vous changez de corde. Restez plutôt proche de la corde. Le mieux serait de vous forcer à le faire au début de l’apprentissage. Au cas contraire, il serait difficile de le mettre en place lorsqu’il faudra aller beaucoup plus vite.

Vous maitriserez plus facilement vos doigts lorsqu’ils sont proches du manche que lorsqu’ils sont éloignés. Il est préférable de travailler au début à son rythme tout en veillant à maintenir ses doigts proches du manche, plutôt que d’être brouillon en voulant aller plus vite. Par la même occasion, déposez le doigt qui effectuera la note suivante avant de vouloir retirer la doigt précédent. Cela évitera de marquer une pause entre les deux notes.

Lorsque vous êtes contraint de jouer une note sur une autre corde différente de la précédente, vous devez chercher à laisser votre doigt en place. S’il ne gêne pas, vous ne le déplacerez que lorsque vous en aurez besoin.

La gamme pentatonique majeure

Gamme pentatonique majeure
Gamme pentatonique majeure

Qu’est ce que c’est qu’une gamme pentatonique majeure ?

Contrairement à la gamme pentatonique mineure, la gamme pentatonique majeure est moins utilisée donc moins connue. Néanmoins, tout débutant se doit de la connaitre. C’est une gamme pentatonique mineure qui commence sur la tierce de la pentatonique mineure. Ce qui fait que la deuxième position de la pentatonique mineure est pareille que la première position de la pentatonique majeure. C’est un peu complexe, mais c’est facile à faire vous allez voir. Cette gamme est dite majeure parce qu’elle a une tierce majeure. C’est à dire que l’intervalle entre la tonique et la tierce est de 2 tons. La gamme pentatonique majeure n’est rien d’autre qu’une gamme majeure diatonique avec 7 notes sans les demi-tons. Voici sa structure :

  • I à II : 1 ton,
  • II à III : 1 ton,
  • III à V : 1,5 ton,
  • V à VI : 1 ton,
  • VI à I : 1,5 ton.

On utilise les degrés I, II, III, V et VI dans la gamme pentatonique majeure. Les deux autres degrés (IV et VII) sont absents de cette gamme de guitare. Ce qui sépare les formules de la pentatonique majeure de la pentatonique mineure, c’est le décalage de trois demi-tons qui existe entre les deux.

Voici deux moyens mnémotechniques pour s’en rappeler plus facilement. Le nombre de frettes entre les notes correspond à la deuxième formulation.

  • 1T – 1T – 1,5T – 1T – 1,5T,
  • 2 – 2 – 3 – 2 – 3.

Comment travailler la gamme pentatonique majeure ?

Il est mieux de débuter directement avec la pratique plutôt que de vouloir passer par la théorie avant. Vous n’aurez besoin de la théorie que si vous aimeriez composer ou improviser. Vous pouvez selon vos ressentis, déplacer sur le manche de guitare les 5 positions que possède la gamme pentatonique majeure.

La gamme pentatonique majeure et la gamme majeure sont relativement très proches. Ce qui est tout à fait normal puisque la gamme majeure, c’est la base de tout. Toutes les autres gammes ne sont juste que des déclinaisons de celle-ci. Pour mieux les comprendre et les mémoriser, il est préférable de les travailler ensemble. Cela favorise l’amélioration de votre dextérité et de votre oreille musicale. Elle peut travailler aussi votre aisance dans l’improvisation. Donc, vous pouvez sans difficulté passer d’une gamme à une autre.

Résumé

En conclusion, même si l’une est plus utilisée que l’autre, les deux gammes pentatoniques sont quand même interessantes. La majeure dispose aussi des atouts formidables. Vous n’aurez pas de problème de doigtés puisque les deux gammes pentatoniques disposent des mêmes. Vous devez juste faire attention à ne pas mélanger ce que vous jouez. Pour cela, il est important de savoir quand vous jouez une gamme pentatonique mineure ou une majeure. Vous pouvez facilement maitriser toutes ces gammes pentatoniques. Il suffit de beaucoup travailler et surtout avoir de la régularité.

Articles recommandés