Qu’est ce qu’un potard ou potentiomètre guitare ?

Qu'est ce qu'un potard ou potentiomètre guitare ?

Un potentiomètre est une espèce de résistance variable à trois bornes. Une de ces bornes est reliée à un curseur qui se déplace sur une piste résistante terminée par les deux autres bornes. Ce système a pour rôle de recueillir, entre la borne reliée au curseur et l’une des deux autres bornes, une tension qui dépend de la position du curseur et de la tension à laquelle est soumise cette résistance. Nous allons voir comment ce système est utilisé dans la guitare. Familièrement appelé potard, nous allons découvrir dans cet article ce que c’est qu’un potentiomètre guitare. 

Le potentiomètre guitare : Définition

Potentiomètre guitare
Potentiomètre guitare – qu’est ce que c’est ?

Le potentiomètre guitare est essentiellement un interrupteur qui varie. C’est comme un bouton de lumière qui peut réduire la luminosité ou même éteindre la lumière. La légère différence entre les deux est que dans le cadre de l’audio, cette valeur affecte le son. De nombreuses personnes se plaignent que lorsque le volume de la guitare est réduit, voire baissé, les aigus seront perdus. Donc à ce moment, la valeur du potentiomètre guitare entre dans le circuit. Ce qui vient mettre à un niveau constant les aigus. Plus la valeur est basse, plus cette valeur réduira l’aigu au son. Par exemple, sur les micros simples et assez brillants, on doit préférer les 250K pour ne pas obtenir de brillant trop agressif. 

Il faut donc également noter que plus la valeur n’est pas élevée, plus le son ne sera pas aigu. Par conséquent, il est préférable d’utiliser des doubles bobinages avec le 500K pour éviter l’étouffement. Le choix du 250K et du 500K dépend du son souhaité.

Le rôle du potentiomètre guitare

Le potentiomètre guitare agira comme un filtre dans la guitare. C’est donc sa valeur qui sera filtrée, notamment les aigus. Autrement dit, si sa valeur entre dans le circuit, elle sera modifiée. Il est donc important de se poser la question sur sa valeur.

Par contre, si la valeur ne rentre pas, il n’y aura pas de modification. Donc ça ne sera pas la peine de chercher des solutions pour trouver la bonne valeur. La fonction du potentiomètre est très importante parce qu’il n’agira pas sur le signal de la même manière.

Le câblage du potentiomètre guitare

Il existe deux (2) sortes de câblages sur un potentiomètre guitare. Rapidement nous allons voir les deux qui sont : d’un coté le câblage du volume et de l’autre coté celui de la tonalité.

1. Si le potentiomètre est un volume

Lorsque le potentiomètre guitare est un volume, il est complètement plein c’est-à-dire pas utilisé. La valeur du potentiomètre guitare ne sera donc pas entrée dans le circuit. En d’autres termes, c’est la ligne d’entrée qui sera connectée à celle de la sortie. Et d’un coup, le signal presque complet, reste intact. 

Lorsqu’on tourne son potentiomètre guitare, même un peu, sa valeur entrera soudainement dans le signal et augmentera l’aigu. Le son brillant part lorsqu’on baisse le volume. Il faut donc noter que c’est une question de goût car certaines personnes apprécient ce ton dans le volume. Tandis que d’autres le détestent et essaient de le supprimer en ajoutant un « treble bleed ».

Le câblage du volume

Il existe deux différentes façons de connecter le potentiomètre de volume à la guitare. Pour les droitiers, la masse reste en A mais pour les deux autres lignes, on peut utiliser deux solutions qui sembles identiques. Notamment l’entrée du signal en B et sa sortie en C d’une part, ou l’entrée en C et la sortie en B de l’autre.

Ces deux configurations fonctionnent bien parce que le signal est bon entre une patte externe et celle du milieu. Néanmoins le bouton de rotation peut être différent.

Les configurations

Potentiomètre guitare
Potentiomètre guitare – Les câblages
  • Le premier cas est la configuration standard. C’est celle recommandée par défaut dans tous les câblages. Le signal d’entrée du microphone ou du sélecteur se trouve sur la patte C. Alors que la sortie Jack est sur la patte centrale B. Lorsque le volume est complètement activé, le signal du microphone est en contact direct avec la sortie Jack en C. Mais lorsqu’on tourne complètement de l’autre coté, la sortie Jack est en contact direct avec la masse en A, donc il n’y a pas de son. Sur cette figure, en changeant le potentiomètre, on amène progressivement le signal de la sortie vers l’entrée ou la masse.
  • Dans le second cas, les fils du microphone et du Jack sont inversés. Cette fois ci le fil d’entrée du micro est en patte centrale. Lorsqu’il est en butée du coté C, le signal du microphone est en direct avec la masse. Donc quand on diminue un volume, l’autre est diminué également. C’est le cas du Gibson qui aime le câblage N°1. Le premier volume coupe tout le reste. Par conséquent, pour passer d’un câblage du type N°1 à un câblage du type N°2, il suffit d’inverser les fils des pattes B et C. Exemple : Passer d’une Gibson à Les Paul.

On comprend mieux la raison pour laquelle ce simple inversement peut changer le phénomène. Pour les gauchers, il faut mettre la patte C à la masse afin d’inverser la course du potentiomètre de guitare.

2. Le potentiomètre de guitare est une tonalité

Lorsque le potentiomètre guitare est une tonalité, cela se complique. Le câblage de tonalité est l’opposé du volume. Il existe plusieurs façons de connecter le potentiomètre de tonalité mais le principe est le même à chaque fois. On peut utiliser des condensateurs pour filtrer certaines fréquences du signal. Cela pour les amener progressivement à la terre à travers le potentiomètre guitare. La tonalité est connectée en parallèle avec le signal. Donc la sélection de la patte du milieu ou externe pour le condensateur n’a pas d’incidence.

Lorsque le potentiomètre de tonalité n’est pas utilisé, on obtient la pleine valeur du potentiomètre guitare entrant dans le signal. Dans ce cas, le choix du potentiomètre guitare (soit 250K ou 500K) est très important car même si on n’utilise pas de tonalité, cette valeur affectera le son.

Chez Fender (les fanatiques des aigus), ils utilisent souvent des potentiomètres guitare No lead. Leurs pistes sont légèrement plus courtes ce qui permet de ne pas entrer la valeur dans le signal lorsque le potentiomètre de tonalité n’est pas activé. Il se comporte comme un volume.

Principe de fonctionnement

Le curseur, indiqué par la flèche sur la figure, connecté à la borne central  B est en contact avec la piste. Lorsque le bouton est tourné et que la résistance entre les bornes externes A et C est fixe et la résistance entre A et B ou B et C est variable. C’est la position du curseur qui définira la valeur. Si on veut mesurer la valeur du potentiomètre guitare, on utilise un multimètre sur la position Ohm et on place les deux fiches sur les bornes A et C du potentiomètre. La course du potentiomètre guitare est appelée : l’évolution de la résistance sur la piste. 

Lorsqu’elle est linéaire, la résistance augmentera ou diminuera progressivement c’est-à-dire qu’au milieu de la course, la valeur entre les deux bornes A/B et B/C sera la même. Ce qui veut dire que c’est soit un potentiomètre d’une valeur de 500K ou de 250K.

Par contre lorsqu’elle est logarithmique, la résistance m’augmentera pas progressivement. Elle sera inversement proportionnelle entre les bornes A/B et B/C. Ce qui signifie qu’au milieu de la course, la valeur entre les bornes A/B et B/C ne sera la même. Néanmoins elle sera respectivement six à sept fois plus grande selon la marque du potentiomètre.

En effet, avec un potentiomètre de 500, une valeur est de 70 KOhm entre A et B et 430 KOhm entre B et C. Il faut noter que chaque marque de potentiomètre guitare a sa propre courbe logarithmique plus ou moins musicale. Quand on est en bout de course, la borne centrale B est en contact direct avec l’autre borne (A ou C suivant le sens de rotation). La résistance entre ces deux bornes n’est pas nulle mais négligeable.

Le format du potentiomètre guitare

Potentiomètre guitare
Potentiomètre guitare – Le format

Aujourd’hui, il y a deux standard principaux même si les fabricants ne les respectent pas toujours rigoureusement. Mais cela fournit tout de même des informations importantes. Ces standards n’affecteront pas la taille du potentiomètre mais affecteront plutôt la partie filetage ainsi que la tète.

1. Le Standard US

Le diamètre de l’axe fileté est de 3/8 ce qui veut dire que le diamètre du perçage doit être de 9.5 ou 10mm. Quand au format de la tète, elle comportera 24 crans lorsque c’est une tête crantée. Mais si c’est une tête lisse, elle fera environ 6.35mm de diamètre.

2. Standard Asie / Europe

Le diamètre de son axe fileté est de 8mm. Si c’est une tête cranté, elle comprendra 18 crans. Si c’est une tête lisse, elle fera 6mm de diamètre. En cas d’exception ou de fabrication spéciale, des potentiomètres fabriqués aux Etats Unis ou au Mexique ont des formants US. Ceux fabriqués dans le reste du monde soit l’Asie et l’Europe auront des potentiomètres au format Asie.

La valeur du potentiomètre

Lorsque le potentiomètre guitare est actif, sa valeur devient une résistance au point chaud, ce qui en fait un filtre passif. Par conséquent, le potentiomètre guitare de 250K  fait passer moins d’aigu que le potentiomètre 500K. Mais cela nécessite des oreilles fines et complexes pour entendre.

Néanmoins la question du choix se pose. Il est difficile de trancher parce que tous les microphones n’ont pas la même courbe de réponse ni de résistance. Donc, certains microphones nécessitent 500K logarithmes tandis que d’autres nécessitent 250K linéaire.

Normalement, on doit utiliser 500K pour les microphones doubles bobinages de type Humbucker et pour les microphones simple bobinage, des potentiomètres guitare 250K. Mais les potentiomètres guitares logarithmiques sont préférables sur toutes les configurations passives, pour le volume et la tonalité car il n’a pas de règle stricte.

La taille du potentiomètre guitare

Dans les guitares, les potentiomètres guitares existent en deux tailles : les 24mm sont les plus courantes sur les guitares. Les minis de 17mm sont principalement équipés de basses sur certaines guitares. Pour les plus grands fabricants du potentiomètre guitare, il n’y a pas de différence entre la taille standard et la mini taille. Selon eux, il peut être miniaturisé sans changer les caractéristiques du potentiomètre guitare. 

En effet, certains musiciens ont tendance à dire que les minis potentiomètres guitare fournissent des sons moins aigus que les potentiomètres guitare standard. Cependant, il faut avoir de bonnes oreilles musicales pour constater la différence. En somme, les minis potentiomètres de guitare feront gagner de la place dans la cavité électronique, ce qui est parfois très utile.

La courbe du potentiomètre guitare

C’est la courbe du potentiomètre guitare qui détermine la façon dont le potard va fonctionner dans la course. On a plusieurs types de courbes mais en matière de guitare, on va se limiter à la courbe linéaire et la courbe logarithmique. Le choix de la courbe est plus une question de goût. Et quelque soient le microphone et la configuration, le log ou le lin peuvent être placés n’importe où.

La différence réside uniquement dans la réduction ou l’augmentation du volume ou de la tonalité. En cas de doute dans le choix, il est préférable de choisir le logarithme qui est le plus courant. Mais s’il y a une gène lorsqu’on baisse le volume et que le son baisse trop rapidement au début, c’est mieux de choisir un potentiomètre lunaire.

Le type de tête de potentiomètre guitare

Les potentiomètres à tête crantée sont utilisés dans la plupart des cas. Cette tête a le format US ou Asiate. On a aussi des têtes pleines. En effet, les potentiomètres de guitare à tête pleines (solid shaft) sont largement utilisés dans les guitares telecaster ainsi que dans les Jazz Bass et les Precision Bass. Ils ont pour rôle de fixer les boutons à vis.  En définitif, il existe plus d’option pour les modèles avec les potentiomètres à tête crantée qu’à tête pleine.

Vous l’aurez peut être compris le potentiomètre est une chose complexe dans la guitare mais peu de gens connaissent réellement son utilité. Si cet article vous a plu, prière de le partager avec vos proches sur les réseaux. Et merci de mentionner en commentaire si vous avez quelque chose à rajouter.

Articles recommandés