Qu’est-ce qu’un accord neuvième à la guitare et ses différentes formes ?

les accords de neuvièmes à la guitare

Un accord neuvième, tout comme un accord septième à une note supplémentaire. Ainsi, au lieu d’avoir une constitution de 4 notes, les accords septièmes sont composés de 5 notes. En effet, les accords neuvièmes, sont d’abord septièmes. Cela signifie que tous les accords neuvièmes sont en quelque sorte des dérivées des accords septièmes. Ils se composent de triades majeurs en plus d’une note septième sur la neuvième.  

On les utilise fréquemment dans des styles comme le funk et le jazz. Un accord neuvième peut-être majeur ou mineur ou aussi augmenté; tout réside dans sa composition.

La construction d’un accord neuvième

Comment jouer un accord neuvième
Comment jouer un accord neuvième

Un accord neuvième est composé d’une tonique, d’une tierce majeure, d’une quinte et d’une neuvième majeur. Les accords neuvièmes se construisent en ajoutant la neuvième note de la gamme à un accord de septième dominant. On peut les avoir sous la forme 1-3-5-b7-9. Ce sont des intervalles de constructions. En général, dans la construction d’un accord neuvième on omet expressément la cinquième et la troisième note. Et, cela justement pour faciliter le doigté.

Les accords neuvièmes ont à peu près la même construction que celle de septième. Il suffit de leur appliquer la règle des notes sur deux. Ainsi, on obtient tout naturellement un accord de neuvième.

Il n’existe que 8 notes dans une gamme mais l’accord neuvième rajoutera la neuvième note; si vous suivez la gamme, soit un Ré. On obtiendra alors Do-Mi-Sol-Ré. Aussi, un accord septième peut être joué avec un Si bémol, un Si normal ou encore avec un Ré bémol ou normal. Tout dépend de vous, en fonction de la couleur musicale que vous désirez jouer ou mettre en évidence 

Comment jouer un accord neuvième sur la guitare ?

Pour jouer un accord neuvième, vous devez placer votre annulaire sur les trois cordes les plus hautes. Il est possible de se passer de la première corde. Pour cela, il est possible d’utiliser vos quatre doigts. Si vous abandonnez la supérieure c’est-à-dire celle de la note de Mi, vous ne jouerez pas cependant la cinquième note. Par contre, il est bien d’omettre la corde de la note de Mi pour jouer un accord neuvième.

Les accords neuvièmes s’apparentent à des accords de puissances, c’est un style un peu plus difficile. Pour les jouer sur la guitare, il suffit de disposer l’auriculaire de tel sorte qu’il ne se situe pas sur la case, deux notes plus basses, deux cases plus droites de la basse. Cette note est une octave, c’est-à-dire qu’il a une note un peu plus aiguë. Pour cela, on reste sur la même corde et on décale l’auriculaire de deux cases. On met ensuite, un accord de puissance et un accord de manivelle. Lorsque vous le faite, il y aura une forte tension.

Donc, on place l’index sur la cinquième case corde de La. Mettez l’annulaire sur la septième case, corde Ré et enfin placez l’auriculaire à la neuvième case de la corde de Sol.

Vous devez faire des écarts en descendant votre pouce comme dans les accords de puissances. Vous êtes sensés étouffer les notes du bas et les notes du haut. C’est uniquement les notes jouées par les trois doigts indiqués précédemment qui doivent être joués ; toutes les autres notes doivent être étouffés.

Principes généraux de construction 

Du point de vu de la disposition et des quantités de notes qu’ils comportent, les accords neuvièmes sont soumis à certaines règles. Ce sont des règles de construction ou d’agencement. En effet, une disposition trop serrée ou coincée sera perçue comme un cluster. Par contre une disposition trop ouverte sera vu comme un accord ayant une structure de tierce superposées.

De ce fait, selon la règle, la neuvième se doit toujours d’être placée au-dessus de la fondamentale, à distance de neuvième. Elle se place généralement au-dessus de la sensible.

Suppressions

L’accord neuvième sera incomplet avec quatre voix du fait qu’il comporte cinq sons. La suppression concerne deux cas, celle de la fondamentale et des notes. Si on se trouve dans un cas particulier de présence de fondamentale alors on supprime la quinte systématiquement.

Résolution

Pour la résolution de la neuvième, on descend conjointement la fondamentale. La résolution peut s’effectuer dans l’accord qui suit la neuvième ou encore dans le même accord. Il peut être ainsi perçue comme appoggiature retard. La septième et la sensible subissent une même résolution qui est semblable au septième dominante.

Avant la mise en place d’une neuvième, les règles les concernant se doivent d’être respectées.

Les différents types d’un accord neuvième.

Quels sont les différents accords de neuvième
Quels sont les différents accords de neuvième

Il existe différents types d’accords neuvièmes. Les plus connus sont les accords neuvièmes majeurs, neuvièmes mineurs et les accords neuvième de dominants avec ou sans fondamentale.

Accords neuvièmes de majeurs

Les accords neuvièmes majeurs sont le plus utilisés dans la musique jazz, le swing et le blues. Ils donnent plus de variétés et de textures à la musique. Ce sont de beaux accords.

Les accords de neuvième majeurs sont des accords de cinq notes. Ils sont composés :

  • de racine
  • d’un tiers majeur
  • de cinquième parfait
  • d’un septième majeur
  • de neuvième

Un accord de neuvième majeur est noté maj9 ou M9. C’est un accord de septième majeur à qui est ajouté une neuvième. On peut le considérer cependant comme étant une triade majeure (1-3-5) avec un septième et un neuvième.

Accords neuvièmes de mineurs

Ce sont des accords constitués de fondamental, de tiers mineurs, d’une cinquième parfaite, d’un septième mineur et majeur. Les accords mineurs neuvièmes sont souvent considérés comme des neuvièmes dominants ou comme des accords septièmes mineurs avec une tierce neuvième ajouté.

Ces accords sont capables de substituer les accords mineurs de base que nous connaissons afin d’obtenir une sensation intense. Concernant leur notation, les accords mineurs neuvièmes sont notés généralement m9 ou -9. Par exemple pour un Do mineur de neuvième on écrira Dm9.

Accords neuvièmes de dominantes

Un accord neuvième dominant est un accord dominant constitué d’un septième dominant et d’un neuvième majeur. C’est un accord qui se situe principalement sur le cinquième degré de deux modes. En réalité, les accords neuvièmes de dominantes sont composés d’accords septième de dominante auquel vient s’ajouter une neuvième qui est soit majeure ou mineure.

Ils peuvent s’employer ou pas avec une fondamentale. Il contient trois notes attractives, sa tierce qui doit être à la tonique et sa septième qui doit descendre au niveau du troisième degré. La neuvième de l’accord doit migrer à la dominante. La neuvième de dominante est un accord plus ou moins utilisé à l’état fondamental.

Un accord neuvième de dominante est en quelque sorte septième. On dit couramment d’un accord neuvième d’être septième ; du fait d’une petite différence qui les séparent. C’est un type d’accord faisant partie de accords les moins utilisés en musique en particulier sur la guitare.

A l’état, fondamental, on met le chiffre 9 pour représenter la neuvième de la note fondamentale. On peut suivre cependant ce nombre d’un indice qui peut être une altération. Ceci, juste pour la différencier  d’une neuvième majeure de dominante ou d’une mineure de dominante.

Il peut être disposé en mouvement oblique ou même dans le sens contraire. L’accord neuvième n’a pas besoin d’une préparation au préalable.

Accords neuvièmes majeurs de dominante 

Un accord fondamental de neuvième de majeur est un accord répondant aux mêmes critères d’un accord neuvième de dominante. La seule exception provient de l’utilisation d’un accord majeur.

Il est composé d’une base qui est la fondamentale. Celle qui lui procure le terme de la dominante. Ensuite, on a la présence d’une tierce fondamentale, la note qui lui procure la sensibilité. On a la présence d’une quinte juste ; d’une septième mineure et d’une neuvième majeur qui est tout simplement la neuvième de la fondamentale.

Les accords majeurs de dominantes disposent de plusieurs structures d’accords que l’on nomme des renversements. Les plus essentiels sont les premiers renversements, les deuxièmes renversements et enfin le troisième renversement.

Premier renversement de la neuvième majeure de dominante 

Le premier renversement d’un accord de neuvième majeur de dominante est structuré d’une base qui constitue la sensible et d’une tierce mineure qu’on peut appeler la quinte fondamentale. De plus il y a la présence d’une septième, d’une sixte mineure, d’une fondamentale et enfin, d’une neuvième comme pour tous les autres.

Pour la notion du premier renversement, on indiquera le chiffre « 7 ». Suivant la règle, la neuvième est au-dessus de la base, donc sera notée « 7 » mais ça sera un sept non barré.

Deuxième renversement de la neuvième de majeure de dominante 

La structure du deuxième renversement est:

  • Basse
  • Quinte
  • Tierce mineure
  • Septième
  • Neuvième.

Donc, à travers la règle obligeant la neuvième à se placer au-dessus de la sensible. L’ordre des chiffres indique deux notes mises en évidence. De plus ces chiffres rappellent une disposition obligatoire.

Troisième renversement de la neuvième majeure de dominante 

La structure du troisième renversement est :

  • d’une tierce majeure ;
  • de la neuvième ;
  • de la quinte.

Pour plus de précision, il faudrait qu’une quarte augmentée, la sensible et une sixte majeure structurent cet accord.

Par exemple, Fa-Sol-La-Si-Ré ou encore conformément aux règles de dispositions fa, sol, si, ré, la.

La neuvième de dominante mineure

Les accords dominants
Les accords dominants

On emploi habituellement la neuvième de dominante mineure sans fondamentale semblable à un accord septième diminuée. Mais il arrive que la fondamentale soit présente.

Les accords de neuvièmes mineures de dominante sont des accords qui sont constitués de basse. C’est un accord structuré d’une fondamentale qui est la note sensible. Ensuite, on a une quinte, une septième mineure et enfin la neuvième.

Les accords neuvièmes de mineure de dominante possèdent plusieurs types de renversement. Ces renversements, nous les verrons ci-dessous :

Premier renversement de la neuvième mineure de dominante 

Le premier renversement de l’accord de neuvième mineure de dominante se constitue de plusieurs paramètres dont la basse / la sensible / d’une tierce mineure / d’une quinte / d’une septième / d’une neuvième.

C’est la structure générale de ce type d’accord. Cet accord se chiffre 5 barré, 6 et 7 barré.

Deuxième renversement de la neuvième mineure de dominante

Le deuxième renversement de l’accord neuvième mineure de dominante se compose d’une :

  • basse de la quinte fondamentale,
  • tierce mineure,
  • septième,
  • quinte diminuée,
  • neuvième.

A travers la règle, ce genre d’accords se chiffrent en quelque sorte par 4, 5 barré, etc.

Troisième renversement de la neuvième mineure de la dominante

De même que le deuxième, le troisième renversement de l’accord de neuvième mineure de dominante est un accord structuré avec une :

  • basse,
  • septième,
  • fondamentale,
  • tierce majeure,
  • neuvième.

Tous ces paramètres sont renforcés par des ajouts d’une quarte augmenté, la sensible, la sixte majeure et enfin la quinte. Tous ces éléments constituent la forme générale du troisième renversement de la neuvième mineure de la dominante.

On peut les voir sous la forme de Fa, Lab, Sol, Si, Ré. Il se chiffre 2, 3 ou plus.

La différence entre un accord neuvième majeur et un accord neuvième dominant

Il existe une différence entre un accord de neuvième majeur et un accord neuvième dominant. En effet, un accord dominant se compose d’un accord septième et d’un neuvième majeur. Par contre, un accord de neuvième majeur est un accord étendu auquel s’ajoute le septième majeur ainsi que le neuvième à la triade majeure.

Lorsque le symbole 9 n’est pas précédé du mot « maj » alors l’accord est un accord neuvième dominant. Autrement dit, le septième accord implique un septième dominant qui est composé d’une triade majeure plus la septième mineure à laquelle on ajoute la neuvième.

Les accords neuvièmes sont des accords à cinq notes. Ils apportent une harmonie à la couleur musicale. Il existe plusieurs accords de neuvièmes, les connaître sera d’une grande aide et un plus à votre connaissance musicale. Ils vous permettront de jouer de nouvelles mélodies. Vous pouvez les combiner tous et avoir accès à de nouveaux style musicaux. Apprenez à les connaitre.

Articles recommandés