Quelle différence entre un accord de guitare mineur et un accord de guitare majeur ?

les accords de guitare

Une chanson en mineur est le plus souvent considérée comme étant triste, mélancolique contrairement à une chanson en majeur. Cette dernière en effet est en générale décrite comme joyeuse et bon vivre sur le plan émotionnel. Toutes ces caractéristiques de l’accord mineur et de l’accord majeur sur le plan émotionnel sont véridiques. En réalité, les accords majeurs ont tendance à être plus clairs, limpides.

Les accords mineurs quant à eux, sonnent plus sombres, plus foncés. Cette explication est valable pour les plus jeunes mais la différence entre un accord de guitare majeur et un accord de guitare mineur va encore plus loin. Nous allons donc plonger dans le fond afin de faire ressortir une explication un peu plus détaillée et technique pour apprendre à identifier et à jouer les accords mineurs et majeurs.

Accord mineur et accord majeur : Qu’est-ce qui rend une chanson majeure ou mineure ?

composition des accords
Accords majeurs ou mineurs

Le mineur diffère du majeur à travers un simple changement qui est le troisième d’une gamme. En effet, un accord majeur contient les 1er, 3e et 5e degré de la gamme majeur par contre un accord mineur est constitué du 1er, du 3e et du 5e degré aplatis de la gamme majeur de cette note. De ce fait, vous pouvez appliquer cette formule pour comprendre les notes qu’elles soient majeures ou mineures.

La musique est un art qui répond à des règles, des motifs, des caractères et des modèles. Une fois que vous les maîtrisez, vous comprenez à peu près tout.

Avec la pratique qui constitue un exercice majeur en musique, vous verrez sans ambiguïté la différence entre les accords majeurs et mineurs. Vous comprendriez de manière technique leur positionnement et leur construction.

De manière technique, la différence entre un accord mineur et majeur se situe plus dans leur construction et la nature de leur gamme.

Nous allons voir comment sont construits les accords mineurs et majeurs sans oublier leurs différentes gammes. Pour mieux comprendre la différence entre un accord mineur ou majeur, il faudra alors connaître leur composition et comment elles sont construites.

La composition des accords majeurs et mineurs

Quelle est la composition des accords majeurs et mineurs
Quelle est la composition des accords majeurs et mineurs

Les accords majeurs

En général un accord est composé d’au moins 3 notes. La première c’est la note dite fondamentale. C’est à elle que nous devons le nom de l’accord joué. Ensuite, on a la tierce et enfin la quinte.

 Il existe plusieurs accords majeurs et le plus souvent avec des dièses ou des bémols. Le bémol est juste un signe d’altération qui indique un abaissement d’un demi-ton la hauteur des notes qui lui sont associées ; on parle alors de notes bémolisées.

Par contre, un dièse est un symbole qui contrairement à un bémol contribue à élever d’un demi-ton la hauteur de la note qui lui est associée, on parle alors de note diésée. Il existe plusieurs accords majeurs dont les plus connus sont le :

 Do majeur : Do, Mi, Sol

Les notes du Do majeur sont le Do, le Mi et le Sol. On les joue le plus souvent sur les cordes 3, 4 et 5 du manche de la guitare.

Le Ré majeur :

L’accord Ré majeur est constitué de trois notes que sont la tonique de Ré, le Fa# et le La. Le Ré est situé néanmoins à deux tons d’écart du Fa#. Et, le La quant à lui, est à un ton et demi du Fa#.

Le Mi- majeur :

Le Mi-majeur se constitue de notes Mi, Sol# et Si. C’est un accord très simple à jouer.

Fa majeur :

Le Fa majeur se compose des notes Fa, La et Do. L’accord Fa majeur est presque similaire à l’accord Do majeur.

Sol majeur :

Le sol majeur est un accord qui est constitué de Sol, Si et Ré. C’est un accord un peu plus délicat à jouer de par ses écarts de positionnement de doigts. Il est possible de jouer cet accord en utilisant l’auriculaire sur la première corde au lieu de l’annulaire. 

La majeur :

Il est structuré par les accords La, Do# et Mi. Il est facile à jouer, il se trouve sur la deuxième frette. Plusieurs gens utilisent les doigts 1, 2 et 3 sur la deuxième frette des cordes de Ré, de sol et de Si.

Le Si majeur :

Le Si majeur comprend trois notes. Il s’agit de la base de Si, la tierce de Ré# et de la quinte de Fa#.

On utilise généralement les accords majeur dans la musique un peu plus fun et joyeuses. Les accords majeurs font partie tout comme les accords mineurs des bases de la musique occidentale que nous connaissons.

Les accords mineurs

la construction des accords mineurs repose sur la connaissance des accords majeurs. Il est important de connaître comment les accords majeurs sont constitués. Dans le cas d’un accord mineur, on observe un changement de la tierce. Elle change en se mettant un ton en dessous de l’accord majeur. Ce changement s’appelle la tierce mineure. Il existe plusieurs types d’accords mineurs dont les principaux sont :

Le Do mineur (cm) :

Pour construire le Do mineur, il faudrait que le 1er doigt, c’est-à-dire l’index soit sur la troisième case barré sur les cinq cordes. Ensuite, on maintient le majeur sur la 4eme case et la deuxième corde de (Si). Le troisième doigt qui est l’annulaire doit se mettre sur la cinquième case. Cette case correspond à la quatrième corde de Ré. Enfin, on met le quatrième doigt c’est-à-dire l’auriculaire sur la cinquième case et la troisième corde de Sol.

Le Ré mineur (Dm) :

le Ré mineur est constitué des note Ré, Mi, Fa, Sol et la note. Il se construit de la même manière que l’accord Ré majeur. Il se construit en partant depuis la corde de Ré; sur la quatrième corde. Il à un caractère triste et est beaucoup utilisé dans plusieurs tube un peu connus.

Le Mi mineur (Em) :

L’accord Mi mineur se construit avec les différentes notes que sont le Mi, le Fa#, le Sol, le La, le Si, le Do et le Ré. La gamme mineure comporte un seul dièse ; elle est la gamme relative mineure de Sol majeur.

Le La mineur :

La mineur est composé des notes Si, Do, Ré, Mi, Fa et Sol. Le La mineur est un accord qui est proche du La majeur. Il utilise apparemment les mêmes positions mais pas avec les mêmes doigtés. Le La mineur se réalise en ne jouant pas la corde de Mi grave.

L’accord Mi mineur est composé de la note Mi qui est la note fondamentale, de la note de Sol appuyée par la tierce mineure et de la note de Si qui est la quinte.

Fa mineur (Fm) :

Les accords mineurs sont avec les accords majeurs, les accords les plus importants pour les guitaristes. Il est donc essentiel de les connaître. Les accords mineurs se composent d’une note fondamentale, d’une tierce mineure et d’une cinquième. Les accords mineurs sont nommés avec la lettre de la note fondamentale et suivie justement d’un « m » pour dire accords mineurs. Vous pouvez le constater avec le Do mineur qu’on nomme « Dm » en français ou « Cm » en anglais.

Accord mineur et accord majeur : Les différentes gammes à la guitare

Accord mineur et accord majeur - Quelles sont les différentes gammes à la guitare
Accord mineur et accord majeur – Quelles sont les différentes gammes à la guitare

Gamme et Accord mineur et accord majeur

Une gamme par définition est un ensemble de notes. Elle peut se jouer par un instrument à corde. Pour mieux comprendre la différence entre accord mineur et accord majeur, il faudra connaître leur composition ainsi que leur construction. Une gamme se constitue de 12 notes notes au maximum, et se définie par les intervalles entre les notes. Cet intervalle la distingue respectivement d’une autre gamme. Une gamme se caractérise par les intervalles : d’un demi-ton/d’un ton/un ton et demi / ou plus que cela.

Il existe plusieurs types de formes de gammes. En extension, on a les gammes chromatiques et les gammes diatomiques. Mais, particulièrement, on a les gammes majeures et mineures. La première note d’une gamme est la tonique. Et la nature des notes qui suivent dépendent du mode, qu’il soit mineur ou majeur.

Gammes majeures

La gamme mineure est une référence de base. Les différences entre les gammes majeures et mineures se situent au niveau des intervalles. Une gamme se structure par une séquence d’intervalles comprenant des tons et demi-tons. De même, les gammes majeures se caractérisent par des combinaisons d’intervalles de demi-tons et d’un tons. En générale, toutes les gammes majeures sont construites de la même manière et respectent à vraie dire la même structure qui est :

Un ton / un demi ton / un ton / un ton / un ton / demi ton.

On peu dire que c’est la formule standard pour former une gamme majeure à partir des différentes notes que vous pouvez avoir.

Une gamme est constituée de sept notes ; on a la racine, le 2e, le 3e, 4e, 5e, 6e et 7e. Pour une illustration, on prend la gamme Do majeur.

On voit bien que la tonique de cette gamme est le Do. Il existe un ton entre la première et la deuxième note. Il clair que la distance entre le Do et le Ré est d’un demi-ton mais on estimera cela à un ton au total. Entre Ré et Mi, il y a aussi un demi-ton. De même entre Mi et Fa, il y a un demi-ton.

Les gammes mineures

La gamme mineure, à l’inverse de la gamme majeure se compose d’un mélange de notes donnant un son triste. La gamme mineure se constitue à partir dde la gamme majeure.

C’est la tierce qui généralement accentue la différence entre une gamme majeure et mineure. La tierce c’est l’intervalle entre la fondamentale et la tierce. Lorsque la tierce est majeure, la gamme est majeure et quand elle mineure la gamme est mineure.

Autrement dit, si la tonique de la tierce est séparée de 2 tons, la tierce est majeure. Si, elle est séparée par d’un ton et demi, on dit que la tierce est mineure.

Différents types de gammes

Il existe plusieurs types de gammes mineures. En général, on note 3 différentes gammes mineures. De plus, elles se caractérisent toutes par un écart d’un ton et demi et ce, entre la tonique et la tierce.

Parmi les différentes gammes mineures que nous connaissons on distingue la gamme mineure naturelle. La gamme mineure naturelle a une structure de construction basée sur le mode éolien de la gamme majeure. En effet, elle découle du 6e degré de la gamme majeure. Sa structure se définie comme suit :

Entre la 1ère  note et la 8e note, il existe respectivement entre les différentes notes partant de la 1er jusqu’à la 8e note, un intervalle 1 ton / ½ ton / 1 ton / 1 ton / ½ ton / 1 ton, et entre la 7e note et la note on a un intervalle de 1 ton.

On a également la gamme mineure mélodique. Cette gamme dispose de la même base que celle de la gamme mineure naturelle et cela à travers le même mode éolien de la gamme majeure. La seule différence légère se situe au niveau de la 6e note qui comporte en effet un demi-ton de plus.

Enfin, on a aussi comme gamme mineure, la gamme mineure harmonique. C’est pareil, c’est le même principe que précédemment. La différence se trouve justement au niveau de la septième note haussée d’un demi ton.

Les différentes tonalités : majeures et mineures

La tonalité est un ensemble de sons qui respectent un ordre précis, une logique précise suivant la gamme. La tonalité est un ensemble de caractères qui distinguent les modes majeurs et mineurs et aussi de tous les autres modes.

En effet, la tonalité qualifie la couleur sonore d’un morceau. En général, elle s’utilise en deux mode que sont le mode majeur et mineur. Juste pour dire qu’un morceau est toujours soit en tonalité majeure ou en mineure.

Quand on dit qu’un morceau est en La majeur, cela signifie que la tonalité est « La » et que le mode est « majeur ».

De même, lorsque un morceau est en “La” mineur. La tonique est « La » et le mode est « mineur ». Le morceau “La” mineur se construit à partir de la gamme “La” mineur.

En réalité, la tonique est la note qui indique le ton, on dit qu’elle est le premier degré de la gamme.

La tonalité mineure se développe en partant de la note tonique La. Chaque tonalité porte le nom de sa gamme de référence. En mineur, la tonalité est plus sensible dans la majorité des cas.

A travers la tonalité, on peut voir si un accord est mineur ou majeur.

Résumé

En général, les accords mineurs et majeurs diffèrent à travers leur structure, leur composition et la nature de la tonalité utilisée. Il y a plusieurs différences à noter au niveau de ces deux accords mais les plus visibles reposent dans la nature même des deux accords.

 

Articles recommandés