Comment faire un vibrato à la guitare ?

Faire un vibrato à la guitare

Le vibrato est une technique issue du milieu de la musique propre à l’ensemble des outils à corde. Il consiste à faire vibrer une note et lui ajouter des sinuosités sonnantes. Ces frissonnements ont pour but de ne pas rendre la note monotone et de la rendre plus vivace, agréable a l’oreille et parlante. Comme la plupart des termes musicaux, la notion de vibrato est issue de l’italien et pourrait signifier « faire vibrer ». Alors faire un vibrato à la guitare c’est tout simplement faire vibrer une note musicale.

C’est même pour cela que la technique du vibrato est employée par plusieurs. Notamment, ceux qui usent d’instruments à corde comme violon, violoncelle, contrebasse mais surtout par les guitaristes. Découvrez dans cet article comment faire un vibrato à la guitare.

Quand faire un vibrato à la guitare ? 

Quand faire un vibrato à la guitare
Quand faire un vibrato à la guitare

Dans le domaine des chants lyriques, vous constaterez aussi que cette technique est beaucoup utilisée notamment sur les notes longues. Concernant la guitare il existe deux modèles de vibrato : le vibrato horizontal et le vibrato vertical. Cependant il existe une autre de vibrato circulaire qui peut-être à la fois horizontal et circulaire. Ce type est utilisé par l’unique musicien et guitariste américain de rock Steve Vai qui est le seul utilisateur connu de cette technique actuellement. 

Il existe des vibratos encore plus intenses et extrêmes, généralement réalisés à l’aide d’une guitare électrique et de distorsions. Il est possible aussi d’employer certains instruments qui permettent de rendre plus expressif l’effet des sons du vibrato. On peut également l’associer à d’autres techniques de guitare. Vous aurez un effet encore plus agréable et puissant que vous constatez vous-même.  

Le vibrato se caractérise par deux facteurs importants que sont la vitesse d’exécution et l’amplitude qui peut être soit la largeur, soit la longueur. Donc il est possible que votre vibrato soit lent et très ample (Eric Clapton) ou soit rapide et avec une petite amplitude (BB King).  

Dans cet article nous vous expliquerons comment faire un vibrato. Quel type de vibrato utiliser et à quel moment, ensuite nous essayerons de vous donner quelques astuces et conseils.

Sans plus tarder commençons par les différents types de vibrato que vous pourrez faire à l’aide de votre guitare classique ou électrique.  

Le vibrato horizontal à la guitare

Faire ce type de vibrato est assez facile à réaliser, notamment sur les guitares de type acoustique ou classique, où les cordes sont très dures et pénibles à tirer. C’est la technique de vibrato la plus utilisée.

Aussi, faire un vibrato horizontal sur une guitare consiste à réaliser une oscillation sur une note exécutée de façon monotone. C’est très facile à exécuter par exemple : 

  • Jouez la case 7 de la ficelle de sol en utilisant votre annulaire : Ré.
  • Ensuite utilisez votre doigt pour accomplir une oscillation horizontale en faisant déplacer le doigt de l’avant vers l’arrière comme si c’était pour passer d’une frette à l’autre dans la case 7.

Pour mener à bien à bien cette technique il est important de tenir compte de plusieurs paramètres :

  • Commencez par décontracter la pression au niveau de votre main gauche sur le manche. Vous pouvez également enlever votre pouce du manche et vos autres points d’appuis. Vous avez besoin uniquement de votre annulaire pour réaliser le vibrato horizontal.
  • Il faut noter que la réussite de votre vibrato dépend de la pression qui existe au niveau de votre main gauche. Plus cette pression est faible, plus vous ferez un vibrato réussi.

Cette partie concernait uniquement la partie technique. Quant aux paramètres du vibrato, vous pouvez fixer un vibrato rapide ou lent en jouant sur la vitesse. 

Cependant, il n’est pas possible de choisir une amplitude, ni une largeur car c’est un vibrato horizontal. C’est donc primordial de maintenir le cordon bien droit afin qu’il ne s’éloigne pas de sa position de départ. La corde ne doit ni aller en hauteur ni descendre.

Il peut arriver que vous faites un bend c’est-à-dire étendre un peu trop la corde et que cela entraine une vibration précoce sur une note qui n’est pas adéquate. Dans ce cas, votre vibrato ne sera pas réussi et ne produira pas l’effet escompté.

Ce type de vibrato horizontal correspond bien plus à des notes lentes et assez flâneuses en l’occurrence des balades. C’est donc une question de délicatesse, de bon ton, surtout de goût. Vous avez la possibilité de choisir la vitesse, l’amplitude et la technique. Tout ce dont vous avez besoin pour vous exprimer et faire un truc agréable. Le vibrato horizontal est généralement utilisé pour les morceaux calmes et doux joués sur des guitares folk et classique ?

Le vibrato vertical à la guitare 

Faire un vibrato vertical à la guitare
Faire un vibrato vertical à la guitare

Cette technique de vibrato vertical est un peu plus compliquée à exécuter que celle du vibrato horizontal. Pour bien le réussir, vous devez faire comme si vous exécutiez une chaine de micro-tirés, sur un ton décontracté et repasser toujours par des notes exactes. Il est primordial de bien contrôler la technique du bend autrement dit la technique du bend avant d’envisager celle du vibrato vertical.

Alors pour bien assimiler cette technique prenons un exemple pratique : 

  • Déposer votre annuaire sur la case 7 du cordon de sol (c’est donc un Ré), utilisez ensuite votre majeur comme soutient sur la case 6 un peu comme si vous vouliez exécutiez un tiret.
  • Ici vous devez maintenir vos appuis sur le manche, notamment votre pouce en position.
  • En outre simuler un tiré, mais un tiré plus allégé au lieu d’un tiré d’un ton c’est -à-dire un tiré d’un quart de ton ou d’un demi de ton.
  • Dès que la note visée est touchée, laissez ensuite ce tiré pour descendre à la note de départ (de bae)
  • Enfin réitérer le tiré puis relâcher.

Vous comprenez donc que le vibrio vertical c’est une suite de tiré et de relâcher et ainsi et de suite tout en maintenant la cadence.

Ce vibrato vertical à la guitare a beaucoup de similitudes avec la technique du tiré (bend), notamment conformément au tiré c’est le poignet qui fait l’ensemble des déplacements et non les doigts. Aussi, pour bien accomplir cette technique il est primordial de tenir compte de quelques facteurs à savoir : 

  • Frémir dans la même cadence que le morceau c’est-à-dire suivre le rythme du morceau, 
  • Garder vos amplitudes régulières,
  • Créer une sinuosité autour de la note de base : osciller autour. 

Ici une fois que vous définirez la vitesse ainsi que l’amplitude. Vous devez gardez ces mêmes vitesses et amplitudes jusqu’à la fin de tout le vibrato horizontal. La différence entre cette technique et celle du vibrato horizontal est que dans celle-ci vous avez une plus grande marge de manœuvre. Car, vous pouvez jouer à la fois sur la vitesse et l’amplitude.

Bien réussir cette technique commence d’abord par employer une note de référence du vibrato juste. Ensuite, faire des oscillations autour de cette note de référence. Vous pouvez employer l’ensemble de tous vos doigts. Le facteur le plus important est la souplesse de votre poignet et non la puissance que vous donnez à vos doigts. 

Maintenant entamons quelques techniques de vibrato qui peuvent aussi être exécutées sur la guitare.

Le vibrato sur une note tiré     

Bien avant dans cet article vous avez remarquez qu’il était possible de réaliser des vibratos sur des notes calmes et monotones à savoir le vibrato horizontal et le vibrato vertical. La technique du vibrato s’applique également à des notes tirées.

Le vibrato sur une note tiré est une technique qui consiste simplement à osciller entre la note de référence et la note située juste au-dessus de celle-ci. Ici également c’est la note de référence qui constitue la note juste. 

Le vibrato se trouve toujours en dessous sur une note tirée et est exécuté de la manière suivante :

  • Commencer par faire un bend sur la note de base (la note juste),
  • Laisser le bend effectué,
  • Ensuite remonter au-dessus de la note de référence,
  • Exécuter ces mouvements en continu.

Ainsi, les oscillations sont réalisées entre la note de base (juste) et la note qui se trouve juste en-dessous. Vous avez toujours la possibilité de manœuvrer entre les deux paramètres que sont la vitesse et la largeur(amplitude). Il existe donc de gros vibratos et aussi de petits vibratos. Il est donc important de faire attention à deux paramètres : 

  • La hauteur : éviter de descendre totalement sur la note à plat. Il faut maintenir la note du dessous entre -1/4 et -1/2 ton. 
  • Maintenir l’amplitude régulier et avec très peu de variation. 

Le vibrato sur la note tiré doit rester rythmique et encore une fois les doigts ne permettent pas de faire un bon vibrato mais plutôt la concentration de l’ensemble des muscles qui se contractent.

Quelques astuces pour exécuter parfaitement un vibrato sur des bends 

Astuces pour exécuter parfaitement un vibrato sur des bends
Astuces pour exécuter parfaitement un vibrato sur des bends

Vous trouverez bien évidemment bon nombre d’astuces et de petites techniques pour réaliser un vibrato réussi. Voici quelques astuces qui vous aiderons un peu plus sinon qui serviront à compléter ce que vous savez déjà. 

Suivant votre inspiration, vous devez constater l’ensemble de vos muscles se détendre tout doucement et ensuite se contracter. N’oubliez pas, vous ne devez pas rester focalisé uniquement sur vos doigts mais plutôt sur toute votre chaine musculaire.

En guise d’exemple, c’est comme si vous actionner un levier pour accélérer, il est important donc de le faire avec délicatesse.

Il est plus judicieux d’utiliser l’ensemble de vos doigts. Vous pouvez entamer l’entrainement avec votre doigt fort (le doigt idéal pour vous) et après essayer de continuer avec les autres doigts.

Aussi, commencez par exécuter les mouvements tout doucement comme dans tout apprentissage technique. Il est important de contrôler la vitesse d’exécution et d’être également précis.

Dès lors que vous arriverez à faire le vibrato à une vitesse lente, commencez à travailler la cadence de votre déplacement en utilisant un métronome. Si vous vous sentez à l’aise, augmentez la vitesse.

Un vibrato réussi c’est un vibrato constant sur les points : 

  • La largeur du son 
  • La vitesse ou le rythme 

Le vibrato intense et puissant 

Il est possible de faire un vibrato d’une façon moins douce. Cela est possible si vous disposez d’une guitare électrique avec de nombreuses distorsions. Cette technique est très célèbre dans le milieu des guitaristes en métal. Pour accroître une note particulière lors de l’exécution d’un riff ou solo.

Ce type de vibrato se réalise avec au minimum de 2 doigts sinon plus. Vous devez commencer par placer 2 ou 3 doigts sur la case. N’oublier de mettre en place vos doigts de support juste derrière le doigt principal. L’ensemble des doigts doivent tirer le cordon comme dans le cas d’un bend, de bas en haut dans la même direction que les bords du manche. Associer cela à une harmonie artificielle pour produire un ensemble acerbe.

Le vibrato à la barbare   

C’est un vibrato très agressif et dur, il se réalise en associant une guitare électrique à un floyd rose. En guise de rappel, la tige de vibrato a pour but d’augmenter ou de diminuer le chevalet. Afin d’adoucir ou de tendre le cordon entre lui et le sillet. Cela permet de corriger la hauteur de base de la corde à vide. Conformément à la rigidité de la guitare et selon le cas, si l’on utilise ou non un floyd rose les cordons peuvent se détendre et donner plusieurs tons en l’espace de quelques secondes. 

Ici également la tige de vibrato peut être associées à une note beaucoup plus harmonieuse encore plus artificielle que naturelle. On constate donc différents effets à savoir l’effet de « screaming », l’effet de « Dive bombing » à la Steve Vai ou Satriani.

C’est tout pour cet article, merci de l’avoir lu. J’espère que vous avez appris énormément de choses. Notamment comment exécuter les différents types de vibrato et surtout quelques astuces pour mieux les pratiquer. 

Articles recommandés