Comment faire un pull off guitare ?

pull off

Le PULL OFF est une technique de guitare que la plupart des guitaristes pratiquent avec une corde frettée qui sonne déjà. La technique permet de passer d’une note à l’autre sans avoir à reprendre la corde. En effet, il suffit juste de « tirer » discrètement sur la corde tout enlevant petit à petit le doigt qui maintient la note.

Aussi, Le pull off guitare est carrément l’inverse du Hammer-on. A la guitare, il y a la possibilité d’inverser les effets d’un sens à l’autre. Toutefois, il ne faut pas confondre cela avec le renversement des accords en musique qui est une autre notion différente. Découvrez dans cet article comment réaliser un pull-of guitare.

Origine du pull off guitare

Origine du pull off guitare
Origine du pull off guitare

Le pull off fait partie des techniques de la guitare rock. Cette technique est très souvent utilisée tôt simplement parce qu’elle a un son extraordinaire.

En effet, Les guitaristes adorent les pulls-off parce qu’ils leur permettent de jouer plusieurs notes à la fois avec un seul médiator. C’est très simple d’exécuter le pull off quitare. Il suffit de frapper la corde et pendant que la note sonne, on relâche le doigt qui se frotte, ce qui favoriser le son de la note suivante de resonner. Plusieurs personnes ont utilisé la technique du pull off. Allant d’Éric (Clapton ou Johnson) à Jim (Hendrix, Page et Reed) à Steve (Morse, Vai, Miller, Ray Vaughan, Lukather, Howe, Stevens…).

Pour créer un pull off guitare, tout ce que vous avez à faire c’est de poser l’annulaire en 8 et votre index en 5. Ensuite, attaquez la corde et enlevez l’annulaire tout en exerçant une petite pression sur la corde. Si vous avez bien suivi ces étapes c’est que vous venez de réaliser votre tout premier pull off !

D’où vient l’expression pull off

Le mot « pull off » a été inventé par le musicien Pete Seeger. Pete Seeger était un des pionniers de la musique folk. Il a écrit et interprété plusieurs chansons dont “If I Had a Hammer”, “Where Have All the Flowers Gone”. Alors, même si Pete Seeger est celui dont vient l’expression « pull off », la technique du pull off, en elle-même existait déjà.

Vers la fin du 18e siècle, les compositeurs et musiciens dont l’instrument de prédilection était des instruments à archet font face à un dilemme. Vu que, pendant qu’ils jouaient au « pizzicato », un terme qui à l’époque voulait dire, pincer la corde, les musiciens étaient obligés de faire une pause. Cette pose leur permettait de pouvoir déplacer le positionnement de l’archet afin de libérer leur main droite pour que celui-ci puisse aisément jouer les notes adaptées.

Ces mouvements peuvent paraitre très faciles à réaliser mais en réalité, c’est beaucoup plus difficile. Pour passer à la position du « pizzicato », les musiciens sont contraints de faire une pause vue que le positionnement initial de l’archet ne favorise pas le « pizzicato ».

Le terme anglais « Pull Off » signifie « tirer en dehors ». C’est exactement la technique inverse du Hammer-On. Lors de son exécution, il faut retirer le doigt (auparavant appuyé sur une case du manche) ce qui fera sonner la note suivante du fait que la corde se retrouve légèrement accrochée par ce mouvement.

Pour le réussir, le mouvement de retrait du doigt de la case doit s’effectuer rapidement.

Nécessité d’une nouvelle technique

Vous l’aurez compris, toute cette gymnastique était très pénible pour les musiciens. Que faire ? La seule solution imaginable pour mettre fin à tous ces mouvements serait de jouer directement les notes du « pizzicato de la main gauche » avec la main gauche. Oui, le pull off est le « pizzicato de la main gauche ». Ainsi, L’on a plus besoin de pincer les cordes avec la main droite, il est maintenant possible de tirer sur la corde avec la main droite.

Les musiciens n’auraient dons plus besoin de changer le positionnement de leur archet à chaque fois. Les musiciens peuvent désormais enchaîner les notes, ils peuvent passer d’une note à l’autre sans aucune difficulté. Le parrain de Shred lui-même, Niccolo Paganini, a fait bon usage de cette technique dans son chef-d’œuvre pour violon, 24 Caprice. Plus de 150 ans plus tard, Vai a fait bon usage de cette technique en jouant “Eugene’s Trick Bag”, inspiré d’un autre air de Paganini, le Caprice n°5.

Comment reconnaître le son du pull off guitare ?

Si vous êtes un professionnel de la guitare, vous remarquerez que lorsque vous êtes sur une corde, le pic qui frappe la corde engendre une phrasée en note détaché : une attaque staccato. Le pull off permet de supprimer cette attaque. En général, les sons que produit un pull off guitare est glissant et agréable à l’oreille.

Le pull off est utilisé en permanence. Cependant, cette utilisation varie en fonction du type de guitare. Le son d’un pull off est plus agréable avec certaines guitares que d’autre. Toutefois, il est probable que très prochainement, le pull off soit possible avec la plupart des guitares.

Pourquoi pratiquer le pull off guitare ?

Les raisons pour lesquelles les guitaristes emploient cette méthode sont nombreuses le :

  • son du pull off est agréable à l’oreille
  • pull off crée un son lisse
  • son du pull off est glissant

Avec cette technique, l’on peut jouer plusieurs notes en un temps record.

Hammer-on

En ce qui concerne le hummer-on, pour le réaliser, il faut taper fort et vite sur la corde à la case souhaitée pour entendre le son de la note. Le son est plus agréable parce qu’il n’y a pas de son d’attaque du médiator ni du doigt. Les notes avec lesquelles se fait le Hammer-on sont plus aiguës. Pour bien le réaliser, il est préférable de ne pas bouger le premier doigt, il faut le laisser en place. Cela permet de préserver la vibration de la corde.

Avec le pull off guitare, c’est l’inverse. Il faut faire le contraire. On commence par la note aiguë pour aller vers le note « grave » et ce, sur la même corde. Pour le réaliser, vous allez utiliser la peau de votre doigt. Parce qu’il va falloir tirer sur la corde et c’est avec la peau du doigt qu’on le fait. La peau du doigt doit bien encercler la corde afin de pouvoir bien l’emporter après.

Hammer-on et pull off

Pour arriver à faire ces 2 mouvements le plus correctement et le plus facilement possible, il est recommandé de bien mettre votre pouce derrière le manche et de placer vos doigts perpendiculairement sur celui-ci. En faisant comme l’on a dit, le Hammer-on résonnera plus intensément et il sera plus facile t’attraper la corde pour enchaîner avec le pull off.

Hammer-on et pull off : Techniques du legato

Le Hammer-on et le pull off sont des techniques du legato. Ce sont des techniques de la liaison des notes ce qui est contraire aux techniques de médiator qui sont des techniques de staccato. Dans la musique, rien n’est facile. Pour être performant en musique, il faut beaucoup de patience. C’est le cas de ces 2 techniques. Pour arriver à les maitriser, il va falloir de la patience et beaucoup de rigueurs.

Si vous vous exercez sur ces deux techniques, pour débuter, tirer ou taper le plus rapidement possible et fort mais à un tempo lent. C’est la pratique qui va être la plus efficace pour développer vos doigts et vos sensations. Bien-sûr, il est recommandé d’expérimenter cette technique sur toutes les zones du manche mais aussi sur toutes les cordes. La puissance à fournir doit être adapté à la sensation que vous souhaitez parce que, les sensations ne sont pas les mêmes.

Pull off guitare : comment jouer ?

Pour débuter la technique du pull off, Vous allez devoir poser votre troisième ET premier doigt sur la troisième corde, sur les frettes illustrées ci-dessus.

Jouez sur la corde avec votre médiator, puis retirez votre troisième doigt de la corde. Ensuite, au même moment que vous faites cela, faites aussi un léger mouvement de traction vers le bas avec le troisième doigt. Si vous l’avez réalisé correctement, vous devriez entendre le son de la note que votre premier doigt est entrain de fretter.

La première fois que vous allez essayer, c’est possible que la corde arrête systématiquement de sonner lorsque vous allez enlever votre doigt.

Continuer à travailler sur cette technique, il vous aidera énormément dans votre apprentissage.

Par ailleurs, Une fois que vous allez pouvoir faire la technique qui est au-dessus, sans problème, essayer d’approfondir un peu plus en essayant de jouer avec des appareils qui vous permette de combiner plusieurs marteaux et tirettes à la fois. L’une des meilleures façons d’y parvenir est d’essayer de jouer des gammes moins ascendantes avec les marteaux et faire le contraire avec des tirettes.

Améliorer sa technique pull off

Une technique consiste à se concentrer sur le placement des doigts. C’est très important d’apprendre à jouer en utilisant des marteaux. Il faut s’assurer également qu’à la fin, vous allez aboutir tout droit et avec précision sur le bout de vos doigts. Assurez-vous que la note sortira clairement et fortement.

Cependant, Faites attention, à l’endroit où vous placer votre doigt sur la frette. Si vous réfléchissez au fonctionnement d’une frette, vous allez voir que la corde se raccourcit lorsque vous pressez dessus et que la corde touche la frette elle-même. Les musiciens appuient la plupart du temps au milieu de la frette en laissant de l’espace entre leur doigt et le métal de la frette elle-même. Cela laisse plus de place à l’erreur et à la nécessité d’appuyer plus fort pour créer la note.

Ce sera très utile, pour vous de placer votre doigt directement contre la frette lorsque vous appuyez, cela vous permettra de fournir moins d’efforts pour générer un son clair et net. Vous pourrez dès lors, jouer plus légèrement, librement et efficacement.

Remarque importante

La façon dont les doigts sont placés contre la frette. En outre, le seul moment où le médiator est utilisé est pour créer le son de la première note sur la corde. Les sons suivants sont tous créés par la main de la frette en utilisant un marteau ou un tireur.

Tout d’abord, essayez de jouer toutes vos gammes en utilisant cette technique. N’oubliez pas d’aller lentement et d’essayer de jouer aussi précisément que possible. Si vous y allez lentement et que vous vous concentrez sur le placement de vos doigts sur le manche et sur les pointes, il vous sera plus facile de jouer avec précision lorsque vous essaierez d’accélérer.

Un autre excellent exercice est ce que l’on appelle parfois le marteau inversé. Il s’agit bien plus d’une pratique visant à renforcer vos doigts et à vous aider à descendre en clarté que d’un exercice utilisé pendant que vous jouez réellement. En vous exerçant au martelage et à l’arrachage, vous vous rendrez compte qu’il est beaucoup plus difficile de jouer fort et clair avec les arrachements qu’avec le martelage. Une façon de travailler et de remédier à cela est de jouer vos gammes à l’envers avec des marteaux. J’utilise cet exercice simple et je me concentre sur le fait de faire un son avec des marteaux en marche arrière.

Application du pull off guitare

Pull off guitare - Application
Pull off guitare – Application

Essayons de mettre en pratique tout ce dont nous avons parlé.

D’abord, On va donc commencer avec cet exercice qui est le plus simple de tous. On va commencer par jouer la case 6 sur la corde demi aiguë avec le majeur. Le doigté et très important et avant même de faire quoi que ce soit d’autre, on va tout de suite placer notre index en case 5 de cette même corde demi aiguë.

Ensuite, On va gratter la corde demi aiguë en case 6 et faire un pull off vers la case 5 et après on rejoue le majeur en case 6, un nouveau pull off en case 5 ; Majeur en case 6 et pull off en case 5 et ainsi de suite.

Il n’y a pas vraiment de difficultés dans cet exercice, tout ce qu’il faut c’est appliquer la bonne technique. Autrement dit, bien tirer la corde avec votre majeur, il ne suffit pas juste d’enlever le doigt sinon ça ne sonnera pas. Il faut tirer avec, et comme d’habitude, il faut bien respecter le rythme, si possible travailler au métronome afin d’avoir une technique bien propre.

Evidemment, l’index doit rester en permanence appuyé pendant l’exercice. À aucun moment on ne l’enlève. Il reste toujours appuyé.

Lorsque vous l’aurez maîtrisé, augmenter le rythme et faite le, un peu plus vite.

Il n’y a pas d’énormes difficultés pour cet exercice puisque notre majeur est un doigt relativement fort naturellement donc on va pouvoir l’utiliser assez rapidement en pull off.

Articles recommandés